SLIMANE - MOSTAFA ZBISS 
Plan du site | 5 visiteurs actifs


 Login
   
    
 

 S. M. Zbiss
 :: Introduction
 :: Biographie
 ::  Documents
 ::  Album photo

 Les origines andalouses
 :: Histoire des Andalous en Tunisie
 :: Testour: sa ville d'origine

 Production
 :: Articles
 :: Causeries radiophoniques
 :: Publications

 Rechercher
  

  -Articles de presse-
 14 - Le Temps – 8 juin 2004

 

Il y a un an, nous quittait Slimane Mustapha Zbiss

 

Testour rend hommage à son cher fils

 

·       Une oeuvre riche, continue et pionnière

 

Slimane Mustapha Zbiss, le grand chercheur et le pionnier de l’archéologie en Tunisie. Trente-quatre ans de travail et de recherche et plus de 150 livres et articles sur l’histoire arabo-musulmane et andalouse.

L’homme était un militant pour la science et pour la sauvegarde du patrimoine tunisien. Ainsi un an après sa mort, le 14 mai 2003, son village natal, Testour, a choisi de le commémorer, à travers une conférence, organisée par l’Association de Sauvegarde de la Médina de Testour et la commission culturelle locale, en collaboration avec l’Institut National de Patrimoine et l’Agence de Réhabilitation du Patrimoine et du Développement Culturel, et ce le 5 juin 2004, au siège de la Maison de la Culture Ibrahim Riahi à Testour.

Cette conférence a été animée par des chercheurs de l‘Institut National de Patrimoine (INP), qui ont pris la parole pour rendre hommage à leur grand professeur S.M.Zbiss, témoignant de sa persévérance et de son amour pour la recherche et l’archéologie.

Ainsi, M.Abdelhakim Gafsi, chercheur à l’INP et ancien disciple du défunt, a commencé par exposer le parcours de l’archéologue, un parcours riche en découvertes, de recherches et de production scientifique.

En effet, S.M.Z a travaillé pendant une quarantaine d’années dans la recherche et la sauvegarde d’une grande partie du patrimoine de la Tunisie, à travers les fouilles qu’il avait effectuées dans la plupart des régions du pays, aboutissant à la découverte de plus de 2000 épigraphies arabes, en plus des pièces archéologiques et des anciennes monnaies, exposées dans les musées de Kairouan, de Monastir et du Bardo.

Il a organisé les travaux de restauration de plusieurs monuments tunisiens tels que la Mosquée de Zitouna, la Kasbah, la mosquée de Hammouda Bacha, la mosquée de Okba, les Ribats de Kairouan, de Sousse, de Monastir et de Mahdia.

Il a réalisé les premières fouilles à Raqqada et Sabra Mansouriya, sans oublier le trésor de 10.000 photos de plusieurs monuments, dont certains sont disparus aujourd’hui, qu’il a laissé à l’Institut National de Patrimoine.

Par ailleurs, il a écrit une centaine d’articles et de livres dans plusieurs langues telles que l’arabe, le français, l’espagnol et l’italien et a participé à plus de 40 congrès nationaux et internationaux sur la culture arabo-musulmane et andalouse.

Il faut préciser qu’il a commencé sa carrière dans des conditions difficiles à l’époque de la colonisation, mais sa patience, sa persévérance et son amour pour le patrimoine l’ont toujours poussé vers la recherche et la sauvegarde de notre culture.

M.Gafsi a, par la même occasion, présenté la lettre de M. Mikel De Epalza, un ancien ami de S.M.Zbiss, professeur à l’Université d’Alicante en Espagne, qui a travaillé avec le défunt sur la culture arabo-andalouse, au sein du Centre des Etudes Hispano-Andalouses, fondé en 1972 par S.M.Zbiss.

Dans sa lettre M.De Epalza a rendu hommage au défunt, en rappelant les efforts qui ont été faits en Espagne et en Tunisie afin de garder sa mémoire.

Aussi, a-t-il rappelé la mise sur internet de l’interview réalisée avec lui par la télévision espagnole, concernant l’histoire des Andalous en Tunisie et ses contributions à ce sujet. L’interview figure dans son intégralité, en son et en image sur le site web de la bibliothèque virtuelle d’Alicante (Espagne).

Il a par ailleurs, évoqué le recueil de travaux, intitulé “Mélanges d’Archéologie, d’Epigrahies et d’Histoire”, qui a été préparé par des chercheurs tunisiens et internationaux et qui lui a été offert, en signe de reconnaissance.

Finalement, M.De Epalza a annoncé la sortie prochaine, vers la fin de 2004 d’un livre, qu’il est en train de préparer avec M.Gafsi sur le thème: “L’Espagnol parlé à Tunis par les Morisques et leurs descendants” et qui sera dédicacé à trois grands savants dans ce domaine scientifique, dont Slimane Mustapha Zbiss.

Pour sa part M. Mohieddine Boughanmi, chercheur à l’INP, a présenté l’expérience du défunt dans le domaine des recherches sur la culture morisque en Tunisie.

Il a insisté sur le fait, que S.M.Zbiss était très fier de ses origines andalouses et que notant la rareté des articles et des travaux qui parlent d’eux (30 articles seulement), il a décidé de créer en 1972 le Centre des Etudes Hispano-Andalouses, au sein de l’Institut National du Patrimoine, dénommé à l’époque, l’Institut National d’Archéologie et d’Art.

Au sein de ce centre, il a réuni des chercheurs tunisiens et étrangers, comme M.Gafsi, M.Boughanmi et M. Mikel De Epalza qui ont contribué à la publication de deux ouvrages importants: “La Bibliographie hispano-tunisienne (1956-1973)" et "Le Second recueil des Moriscos Andalous”.

Selon M.Boughanmi, S.M.Zbiss a été d’un apport important dans le renforcement de la recherche sur la culture andalouse en Tunisie.

Il a, en effet, contribué à faire connaître les différents aspects de cette culture, à savoir l’architecture, l’art, la musique, la cuisine, l’agriculture, l’industrie.

Bref, c’est lui qui a préparé le terrain à d’autres chercheurs dans ce domaine et en a établi les principes.

 

 

 

 

La conférence a été clôturée par la présentation d’un film qui a été tourné par la télévision espagnole, concernant une interview réalisée avec le défunt à son domicile, avec sa famille et portant sur son long parcours dans la recherche sur le patrimoine arabo-andalou.

En marge de la conférence, une exposition des oeuvres de l’archéologue, de quelques articles écrits sur lui dans la presse et de grands panneaux représentant sa vie en photos, a été préparée par l’Association de la Sauvegarde de la Médina de Testour, en collaboration avec l’INP. D’ailleurs M.Rachid Soussi, président de l’Association, a affirmé que “c’est un grand honneur que d’organiser cette manifestation aujourd’hui en hommage au grand pionnier de l’archéologie et au fils de Testour. Il a été toujours fidèle à sa ville et à ses origines andalouses et voilà que nous nous réunissons en ce jour, pour célébrer sa mémoire et pour nous rappeler ses efforts pour la sauvegarde du patrimoine tunisien et andalou”.

Il a ajouté, que cette manifestation de commémoration, organisée pour la première fois à Testour, deviendra un rendez-vous annuel pour que le souvenir de Slimane Mostapha Zbiss restera gravé à jamais.

 

Hanene Zbiss

 

[Le Temps – 8 juin 2004]  


 
 Hommage
 ::  - Centenaire de Slimane Mostafa Zbiss -
 ::  - Centanaire - Interventions
 ::  - Centenaire - Photos
 ::  - Centenaire - Presse
 ::  -Articles de presse-
 ::  -Cérémonies et commémorations-
 ::  -Publications-
 ::  -Témoignages-
 ::  -Troisième anniversaire du décès de S.M.Z et présentation officielle du siteweb
 :: Photos de la cérémonie du 14-Mai-2006

 Contact
 :: Email
 :: Link

 Mise à jour
 :: Date-Liste

 News

A partir ce de cette semaine vous pouvez lire régulièrement dans la rubrique "Articles" les articles scientifiques de Slimane Mostapha Zbiss en français et en arabe. Ils seront ajoutés au fur et à mesure 


 Archive
 ::  3 - l’Action - 29 novembre 1982 
 ::  4 - l’Action - 29 novembre 1982 - Sur les traces des Morisques... 
 ::  7 - Al Horriya - 22 mai 2003 
 :: 13 - FALLECIMIENTO DEL HISTORIADOR TUNECINO, DESCENDIENTE DE MORISCOS - 2003  
 :: 11 - Achaab 28 juin 2003 
 ::  9 - Essarih - 5 juin 2003 
 ::  2 - Essabah - 7 juin 1962 
 :: 15 - Le Renouveau 2004 
 ::  1 - La Presse - 7 juin 1962 
 ::  6 - Le Renouveau - 22 février 1997 
 ::  5 – Le Temps – 16 février 1989 
 :: 14 - Le Temps – 8 juin 2004  
 :: 12 - Le Temps – 3 juillet 2003 
 ::  8 - La Presse - 22 mai 2003 
 :: 10 - Le Quotidien - 14 juin 2003 
 :: 16 - Il Corriere di Tunisi - n. 609 del 18 maggio 2005 

copyright © 2005 - slimane mostafa zbiss - par hanene zbiss - réalisation graphique delfino maria rosso - powered by fullxml